TÉMOIGNAGES








Roger Paquin 
Joëlle Morosoli 
Michel Goulet 
Joan Esar 
Monique et Yvon Cozic 
Jean Bissonnette 

Joëlle Morosoli

Daudelin travaillant à sa sculpture Anoudeu dans son atelier de Kirkland vers la fin des années 1980
Je connaissais l’œuvre de Charles Daudelin bien avant de le rencontrer et de découvrir le personnage chaleureux et passionné qu’il était. Nous nous sommes donné rendez-vous à son atelier avec Serge Fisette, directeur de la revue Espace, qui désirait l’interviewer pour écrire un article sur son travail. En tant que directrice adjointe de la revue, j’ai profité de cette opportunité pour aller dialoguer avec ce sculpteur de renom. 
 
Au fil de l’entretien, j’ai été émerveillée de découvrir que Charles Daudelin avait tout au long de sa vie vécu de son art sans jamais se mettre à l’abri d’un système éducatif, gouvernemental ou privé. Il était un libre entrepreneur dans le plein sens du terme, assumant la fluctuation des contrats et la dure réalité d’être artiste au Québec. Peu de peintres réussissent à vivre de leur production artistique et la proportion est encore plus faible chez  les sculpteurs.
 
Sa maison/atelier aux nombreuses fenêtres ouvertes sur la nature témoignait de ce parcours: elle était constituée d’annexes construites au gré de sa bonne fortune. Charles Daudelin avait édifié sa maison au fil de sa carrière et chaque nouvelle construction, ajout ou rénovation gardaient la mémoire d’un évènement artistique important. Charles Daudelin bâtissait sa vie, sa demeure, son cheminement artistique en parfaite symbiose avec ses idées.
 
Même si notre rencontre est maintenant lointaine, il me reste en souvenir le sentiment d’avoir parlé à un artiste dont la détermination, la cohérence et la force envahissaient toute sa vie ainsi que tous les divers aspects artistiques qu’il a exploités. Après avoir côtoyé ses œuvres publiques de Montréal à Paris, je découvrais, enfin, l’homme dans son atelier qui au  rythme du labeur quotidien avait façonné des œuvres originales. Et je garde en ma mémoire cette journée lumineuse et ensoleillée.  

Joëlle Morosoli
Sculpteure
Professeure et responsable
Département d’arts plastiques et d’histoire de l’art
Cégep de Saint-Laurent
 
 
     
 
Toute reproduction ou utilisation d’une œuvre de Charles Daudelin est assujettie à la Loi sur le droit d’auteur.
Quiconque désire reproduire ou autrement utiliser une œuvre doit en faire la demande à la SODRAC (arts@sodrac.ca), qui gère les droits d’utilisation du catalogue Daudelin.